PSA SOCHAUX : L’INSPECTION DU TRAVAIL RETOQUE UNE PARTIE DU NOUVEAU RÈGLEMENT INTÉRIEUR

PSA SOCHAUX CE EXTRAORDINAIRE, HIER, AUTOUR DU NOUVEAU RÈGLEMENT INTÉRIEUR

UN RÈGLEMENT intérieur, ce n’est jamais anodin, car c’est ce document qui liste les droits et les devoirs des salariés, détermine leurs conditions de travail et influe sur l’ambiance générale au sein de l’entreprise.

Depuis que la direction de l’usine PSA de Sochaux a forgé un tout nouveau règlement intérieur, les critiques des syndicats n’ont cessé de fuser, dénonçant, dans la première mouture, des « mesures aberrantes » ou « caricaturalement stupides », au point qu’ils ont saisi l’inspection du travail, fin avril.

Celle-ci a retoqué cinq articles, obligeant la direction sochalienne à revoir sa copie. Les points litigieux ont été débattus, vendredi, lors d’un CE extraordinaire. « Même si la direction a fait marche arrière sur plusieurs sujets, tout n’est pas réglé, loin de là », alertent les syndicats (CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC).

Deux points, notamment, les maintiennent mobilisés : d’un côté l’état sanitaire des aires d’UEP (Unité élémentaire de production) initialement dédiées aux briefings et communications internes, mais également utilisés par les salariés pour se restaurer, de l’autre le port d’une tenue de travail obligatoire.

« La saleté des aires d’UEP »

L’inspection du travail a demandé le retrait des aires d’UEP de la liste des lieux dédiés à la restauration, « mais nous réclamons que la direction fasse appel à une société de nettoyage pour les maintenir dans un état de propreté digne de ce nom et permettre aux salariés de continuer de s’y restaurer », revendique FO.

Concernant le port de la tenue de travail obligatoire, la direction affirme qu’il ne figurera pas dans le règlement intérieur, « mais elle compte bien l’imposer quand même en nous faisant croire que les loques qu’il nous reste après deux lavages sont des équipements de protection individuels ! », proteste la CFTC.

Pour la CFDT, cette tenue réglementaire « n’est pas du tout adaptée pour travailler dans de bonnes conditions : elle est de moins bonne qualité que l’ancienne et ne protège pas du froid l’hiver, pas plus qu’elle nous épargne la chaleur l’été ». La direction, elle, rappelle que « cette tenue standard, portée sur tous les sites du groupe PSA, est primordiale pour garantir la sécurité de nos salariés et la qualité de nos véhicules produits » et qu’« il existe une tenue pour les hommes (pantalon homme + blouson homme) et une tenue pour les femmes (pantalon femme + veste femme), toutes deux complétées par des tee-shirts pour la période estivale ».

Pas d’appareil électronique sur les postes

L’inspection du travail a par ailleurs validé l’interdiction, pour les salariés, d’introduire, de posséder, de consommer, de stocker, de distribuer ou de revendre dans le site toute drogue, ainsi que toute boisson alcoolisée, et a entériné le recours à un test de dépistage de stupéfiant en cas de suspicion de consommation. Elle a encore validé l’article proscrivant l’utilisation d’appareils électroniques, radiophoniques et de tout objet connecté, comme les téléphones portables, sur les postes de travail (hormis pour raisons professionnelles).

Le nouveau règlement intérieur pourrait entrer en vigueur mi-juillet après une nouvelle consultation de L’inspection du travail. Or « il y a fort à parier que, en l’état actuel du dossier, la direction soit à nouveau retoquée », pronostique la CGT.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :